AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Sheïtan ? Non. Juste Shey merci.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Leym.

Crise d'adolescence : je mords.

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 20

MessageSujet: Sheïtan ? Non. Juste Shey merci. Ven 27 Juil - 17:04





Shey Tanek.


Tu ne prononceras pas mon nom. Tu le crieras. Tu le saigneras.


Carte d'identité.


Date et lieu de naissance: 05 mars 1994, Chauvigny, France.
Appartenance: Jeunes.
Particularité: Prescience. La prescience est le fait de ressentir les énergies positives et négatives. C'est une chose naturelle chez l'humain qui, dans le cas de Shey est bien plus développée que la normale.

Orientation sexuelle & avis sur la question de l'homosexualité et bisexualité.: Shey est bisexuel à tendance gay. Pour lui, hétéro ou homo, ça se vaut tant que le plaisir est là. En effet, sa vision des choses est particulièrement simpliste, mais en tant qu'égoïste inégalé, il se doit de ne penser qu'à lui et non à son ou sa partenaire d'un soir. Outre le plaisir du rapport, Shey aime croire que deux personnes de sexes opposés ne peuvent se supporter au quotidien du fait de leurs trop grandes différences – puis, pourquoi diable s'embêter avec une râleuse....

Description physique et mentale.


Personnalité: Tanek est un petit jeune qui ne sait pas se taire. Généralement son franc parlé plaît à ses camarades, ce qui fait de lui un garçon de la clique des populaires, intouchable et désirable. Ce statut que l'on peu qualifié de privilégié est cependant convoité ce qui explique ses années collèges difficiles. Seulement, c'est un idiot fini incapable de se tenir cinq minutes sans lancer des piques quand la personne en face de lui n'est pas une proie potentielle. En parlant de piques, il a une répartie complètement pourrie et est un fanatique des blagues vaseuses.

À 18 ans, Shey n'a pas de projet professionnel. Il aspire juste à une petite vie tranquille, si possible bourré et entourée de très jolies filles. Il n'est pas doué ni pour la littérature ou pour les sciences. Il est désespérant en géographie et ne s'intéresse guère à la société actuelle qu'il juge comme pitoyable... Et il s'inclut dans ce lot de dépravés qui vont finir à la rue. Il aime les soirées arrosées en musique – préférence pour le reggae, merci – et les livres déprimants qui sont parfois le reflet de la réalité.

En parfait égoïste il ne laisse personne toucher à ce qui lui appartient, y compris ses sentiments. Qu'il soit abattu, triste, en colère, il ne dira rien. Shey considère que seul l'homme qui partagera sa vie sera digne de savoir ce qu'il ressent réellement et avec une telle intensité parfois qu'il ressent le besoin de l'écrire.
Con, pervers, pathétique, égoïste, mais pas dénué d'une sensibilité qu'il considère comme une épée de Damoclès, pendue au dessus de sa tête.

Physique: Imaginez cinq minutes. Un beau jeune homme d'un mètre soixante seize particulièrement athlétique et habillé avec classe. Légèrement ténébreux. Non, vous ne rêvez pas, il aurait presque l'allure du mec idéal. Toute fois la perfection est loin d'être là.

Les traits de son visages sont acérés et agrémentés d'yeux qui fendent le marbre de sa peau. Parlons de ses yeux tiens. Ils sont d'un bleu mordoré chaleureux. Son regard est vif, rieur, charmeur tout comme son sourire qui sait étirer avec classe ses lèvres à peine plus sanguines que sa peau. Ses pommettes sont hautes, ses joues légèrement creuses. Son nez est d'une finesse efféminée qui ne peut qu'ajouter plus de contraste entre la douceur et la violence de ce visage aux traits aiguisés. Il arrive que des fils de soie aile de corbeau , autrement nommés cheveux viennent partiellement cacher son visage. Sa chevelure est tantôt mi longue, tantôt courte révélant ainsi les trois anneaux transperçant son oreille gauche. Ses traits sont agressifs mais loin d'être laids : il possède un charme sauvage, intriguant.

Son corps, malgré son jeune âge est marqué par son parcours : quelques balafres ornent son torse et des tatouages très... représentatifs décorent ses poignets. Autrement il s'autorise quelques bijoux : un bracelet en cuir et une fine d'argent ornée d'une croix légèrement stylisée, un cadeau de sa mère. Côté fringue, il porte surtout du noir, du rouge ainsi que du blanc – en abondance l'été d'ailleurs, si possible avec quelques couleurs pour agrémenter le tout. Il n'est pas un adepte des sweat larges, t shirt informes et autre jeans déchirés.

Opinions.


Avis sur la situation actuelle.: Trop compliqué pour lui. C'est ainsi que Shey résume la situation actuelle qu'il considère comme le résultat de la bêtise humaine. Il reconnaît tout de même que s'il n'avait pas un penchant certain pour les vices tels que l'alcool et les joints, il n'en serait pas à fréquenter cette école accueillant bad boy, dépressifs et autre personnes normales les considérant comme des bêtes de foires. Parce qu'ils avaient des 'dons' étranges. Parce que certains s'écroulaient en plein milieux d'un couloir. Parce que certain s'éveillaient en plein milieux de la nuit, hurlant leurs cauchemars, il aimerait confier son corps à la science. « Si j'aime ces interdits j'aime pas les résultats sur not' corps. Qu'la science s'serve d'moi, là j'en ai marre. »

Idéologie: Shey croit en une puissance supérieure mais ne croit pas aux dogmes religieux. Pour lui ce ne sont que les règles pour vivre tous ensemble. De celles qui existaient avant le Coran, la Torah ou même la Bible, bien que plus rudimentaires. Il méprise au plus haut points ces croyants qui s'entretuent pour des dogmes alors que le plus important reste Dieu, censé être au dessus de tout et plus important que le port d'un voile. Ou un morceau de porc. Ou bien la messe du dimanche.
Il est donc considéré comme athé.

Histoire


Jeudi 05 mars 1994. Une date comme une autre pour un millier de personne excepté pour les parents de Shey. A 20 heure un petit bout blanc comme neige pointa le bout de son nez après neuf mois caché dans le ventre d'une femme qui n'était autre qu'une mère porteuse. Il fut cependant choyé par sa famille qui regrettait toutefois d'avoir eu recours à une autre.

Quand la toute première grossesse de Dathnée fut certaine, Shey se retrouva de côté à tout juste trois ans et sachant à peine parler. Pendant près d'un an il subit la joie grandissante de ses géniteurs. Joie qui éclata à l'annonce du sexe de l'enfant : une fille ! La nouvelle se répandit rapidement dans la famille et petit Shey voyait cela de son monde de princes et princesses, d'autos et de magie. Enfant calme et solitaire, il ignora. Mais comment ignorer cette naissance ? Quatre ans et il accueillit cette enfant avec le sourire d'un grand frère responsable. « Toi et moi contre le monde entier. »

Les années passaient. Les enfants grandissaient et les adultes travaillaient. La banalité est une maîtresse qui règle chaque instant. Pourtant la déchéance est vite arrivée. A dix ans, petite soeur s'éloignait, se faisait du mal. Adolescente ou bien femme de corps mais enfant dans son cœur, comme beaucoup de jeune elle succomba à cette mode dangereuse qui étaiit de se vieillir. « Toi et moi contre le monde entier, petite soeur » n'existait plus. Shey la voyait s'éloigner, flirter à outrance et succomber dans les bras d'un ivrogne. Rageur, il s'éloigna de ses amis où plutôt chiens pour essayer de la raisonner. Rien à faire. Devenue hautaine, provocatrice la douce Leya s'était perdue dans la noirceur d'une génération abandonner.

Premier joint, premier verre. Pari réussi lentement il suit sa sœur bien que méfiant. Alors qu'il n'était que très rarement gai, elle se dégradait à une vitesse qu'il jugeait inacceptable. Bientôt ses yeux devinrent inexpressifs, son corps rachitique et sa peau de marbre. Elle empestait la mort au fur et à mesure qu'elle s'en approchait. Leya était en échec scolaire et son frère, inquiet, séchait lui aussi pour garder un oeil sur cette chose qui fut une humaine en bonne santé...

« -Shey. Faut que tu sois là.. La dernière fois, j'ai fini mal. J't'ai mentit, j'me suis mentie, j'contrôle rien. »
C'est ce qui les avaient mené dans la salle de bain, l'une préparant son attirail de droguée, l'autre la regardant préparer sa mort dans l'impuissance la plus totale. Au fur et à mesure que les secondes s'échappaient, elle sombrait dans une hystérie que le garçon ne pouvait comprendre. Ses mouvements étaient saccadés, nerveux. Son oeil devenait un peu plus lumineux que d'habitude elle semblait de nouveau animée.
Elle appuya avec force sur une veine quand Shey se jeta sur elle pour essayer de changer le sort de sa soeur. Affolée, elle retira brusquement l'aiguille pour l'enfoncer dans l'épaule qui se trouvait à portée et déverser le restant de son shoot dans l'organisme encore sain du jeune homme.

Le mal était néanmoins fait et elle s'éteignit abandonnant leur idée de « Toi et moi contre le monde entier, petite soeur. »
Bien vite Shey découvrit sa sensibilité aux humeurs des personnes avant même de les voir, chose nommée prescience. Sur la demande d'un scientifique il se joignit à l'EMJ pour échapper à sa famille endeuillée qui rejetait sur lui la perte sa jeune sœur.

_________________

Sheïtan ? Non. Je ne suis pas pourri à ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dernier-refuge.power-rpg.com
Leym.

Crise d'adolescence : je mords.

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 14/08/2011
Age : 20

MessageSujet: Re: Sheïtan ? Non. Juste Shey merci. Dim 19 Aoû - 13:45

Haerith ! T'as vu, je l'ai finie ! :3

_________________

Sheïtan ? Non. Je ne suis pas pourri à ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dernier-refuge.power-rpg.com

Sheïtan ? Non. Juste Shey merci.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Merci ? Mais de rien...
» Merci à toi Val
» Merci les petits loups
» Qui veut essayer OpenNab ? Juste au cas où...
» Juste mon avis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dernier Refuge :: Ecole Marie-Jeanne. :: Etape d'identification. :: Personnages des membres. :: Jeunes.-